Accueil / Affaires Galactique / ALERTE PANDEMIE

ALERTE PANDEMIE

La terrible nouvelle vient de tomber : Des stations seraient en quarantaine dans la zone d’influence de Li YONG-RUI. Une mutation chez un virus commun d’un volatile d’élevage (canardus laquae) aurait permis sa transmission à l’homme.

 

D’après nos informateurs, la mutation n’aurait pas été fortuite. En effet, Sirius Corp, la holding dirigée par Li YONG-RUI, posséderait une filiale dans le domaine de la pharmaco-biologie, au sein du système LEMBAVA. Une manipulation génétique serait à l’origine de la mutation du virus H30N10, normalement inoffensif pour l’homme.

 

Nous avons pu contacter le Professeur Haboul LEFLOUZ, qui dirige le service épidémiologie du centre hospitalier de DYR RING, à LUSHU.

 

Monsieur le Professeur, comment un virus peut ainsi contaminer un hôte qui n’est pas pas normalement viable pour lui ?

Ce n’est pas simple. Le virus H30N10, provoque chez la volaille d’élevage une maladie appelée « la chtouille du canard bridé ». le laboratoire incriminé travaille sur la création d’un vaccin vétérinaire. Mais un contact prolongé de l’homme avec un virus peut conduire à l’adaptation du bagage génétique du virus. Et celui-ci peut ensuite contaminer un nouvel hôte. La transmission peut se faire, avec cette sorte de virus, soit par contact sanguin avec un animal infecté, mais je connais leurs procédures sanitaires, et elles sont drastiques. Soit par… contact sexuel…

Quels sont les symptômes de cette nouvelle grippe ?

Le plasmavirus, c’est le nom que nous avons donné à ce nouveau virus, est particulièrement virulent. Il donne des fièvres digne des gouffres de l’enfer. Les températures des victimes peuvent dépasser le point d’ébullition de l’eau. D’où son nom d’ailleurs. En attendant la mise au point d’un vaccin fiable, nous devons cryogéniser les patients. Sous peine de les voir se sublimer rapidement.

 

Le Consilium mets en place un cordon sanitaire afin de réguler les flux de vaisseaux venant de la zone infectée. Nous avons rencontré Le sous-secrétaire Dictatorial à la sécurité intérieure Roger LEUIL.

 

Monsieur le sous-secrétaire, quelles sont les actions de préservation que vous avez mis en place ?

Nous avons mis en alerte l’ensemble de notre force de frappe présente dans nos territoire. Nous avons formé une ligne de patrouilleurs dans chacun de nos systèmes. Ordre est donné d’analyser tous vaisseaux en provenance de la zone infectée. Nous avons équipés les vaisseaux de scanners pouvant détecter la température de toutes personnes embarquées.

Quelle est la conduite à tenir en cas de détection d’un malade potentiel ? Mise en quarantaine ? Soins particuliers ?

Nous avons mis au point un protocole de soin infaillible : Le vaisseau sera purement et simplement détruit. Nous ne pouvons prendre le moindre risque de contagion parmi notre population.

Nous ne pouvons que vous remercier de votre bienveillance, Monsieur le sous-secrétaire.

Au moment où j’écris ces lignes, je me trouve près des docks militaires de Samson. Une patrouille du Squadron se pose pour ravitaillement. Je me hâte d’aller questionner nos vaillants pilotes.

 

Salutations Rapture. Êtes vous missionné pour la surveillance sanitaire de nos systèmes ?

Ouaip. on patrouille pour empêcher les vaisseaux qui viennent de chez le Chinois d’entrer chez nous.

Vous en avez intercepté ?

Ouaip. Quelques-uns.

Avez-vous constaté la présence de passagers  fébriles ?

Fé-quoi ?

Malades je veux dire. Avec de la fièvre.

Ben c’est Oggy, mon ailier, qui est équipé du scanner, alors…

Ben non, c’est toi qui a le scanner.

Ben non, je croyais que c’était toi. Puisque tu m’as dit de tirer.

Mais non, j’ai vu les vaisseaux bouger, alors je pensais qu’ils voulaient fuir, alors j’ai dit « tire » !

Ben voilà ! tu as dit « tire » ! Donc tu as a pas scanné les vaisseaux ? Ils venaient d’où ?

Ben j’en sais rien moi ! ça a bougé et…

 

La rédaction de Vox Veritas mettra un point d’honneur à informer nos chers lecteurs en temps réel sur l’évolution de cette pandémie. En attendant, veuillez suivre les préconisations de notre Grand Consilium. Ne pas voyager dans la zone d’influence de Li YONG-RUI, éviter tous vaisseaux ou passagers en provenance de cette zone. Veuillez informer immédiatement les forces de sécurité si vous croisez un contrevenant.

 

 

A Propos de Paulüs RICARDOK

Paulüs RICARDOK est issu de l'Institut Consulaire des Médias d'Information. Pigiste, journaliste, il devint reporter au journal "L'aube de Samson", avant de rejoindre l'équipe de Vox Veritas. Il excelle dans les chroniques révélant le bonheur des citoyens du Consilium, le suivi des actes héroïques de nos combattants, ainsi que les interviews de l’élite du monde politique.

Nous vous conseillons

Chronique n°3 sur les métiers du Consilium : Les services de santé.

Il est des métiers dont aucune civilisation ne peut se passer. Rien n’influe autant sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *