Accueil / Breaking news / Récompense ou pénitence ?

Récompense ou pénitence ?

Munfayl, 19 mai 3306

Cela faisait longtemps que le Consilium n’avait pas organisé une soirée mondaine. C’est avec surprise que le Vox Veritas avait reçu une invitation de la part d’Alexandra Gidh, porte-parole du Consilium, afin de participer à une soirée « improvisée » au Grand Palais Dictatorial sur la planète More.

Hommes et femmes s’étaient fait beaux pour l’occasion. Plusieurs stars locales étaient même présentes. Notre journaliste, Angus Ness a même eu les honneurs de dîner à la table de la porte-parole.

Soirée mondaine

Robe longue noire près du corps, rares bijoux, maquillage discret mettant en valeur ses grands yeux bleues tristes, Alexandra Gidh dégageait une présence toujours aussi impressionnante.

A la table étaient présent le fameux consul de Venegana, qui tenait son système avec poigne depuis plusieurs années, le consul de Nyx, plus souvent aperçu dans les soirées jet set à scandale qu’aux conseils d’administration de son système, ainsi que le consul d’Ugrashtrim, à l’air fatigué, probablement en raison des guerres récentes pour reprendre le système à nos ennemis héréditaires, les People Huichi Resistance.

 

Angus Ness : notre cher dictateur n’est pas présent ce soir ?

Alexandra Gidh : Non, il est actuellement retenu du côté de Celenao, avec la DAX, pour repousser les forces d’invasions des immondes Thargoids, et puis les soirées mondaines, c’est pas trop son truc. Mais il nous a laissé son chat pour marquer sa présence. Ne touchez pas à votre viande dans votre assiette si vous voulez conserver vos jambes, il est actuellement sous la table.

Un grognement sourd en provence de la table confirma cette allégation

Mais attendez un peu, la cérémonie commence

AN : Glups… quelle est la raison de cette soirée ?

AG : une légère réorganisation du Consilium, vous allez voir

Un grand silence se fit soudain, sans pourtant que personne ne le demande. L’entrée des soldats de la Phalange Noire, reconnaissable et leurs armures et insignes, dans la salle de réception expliquant peut-être ce calme implacable. Même s’ils portaient des casques, et qu’on ne pouvait distinguer leurs visages, un air menaçant se dégageait toujours des ces troupes d’elite.

Une musique martiale fendit l’air peu à peu, et une voix de ténor déclara :

Chers amis du Consilium, en ce jour béni, notre bien aimé dictateur annonce la nomination de nouveaux Consuls, dans le but d’affirmer notre présence dans nos systèmes, garantir le respect de nos lois, défendre nos valeurs et veiller au bonheur de tous nos concitoyens.

Accueillons donc nos nouveaux membres comme il se doit !

Un des soldats noirs mima discrètement un applaudissement, qui se propagea immédiatement dans toutes la salle, rapidement assourdissant, ponctué de “hourra” “vive le consilium”, vive le dictateur », “morts aux dissidents”, « plasmaaaa »et autre joyeusetés habituelles dans ce genre de cas.

AG : c’est beau, ce bonheur instantané tout de même

AN : c’est vrai, mais n’y avait-il pas déjà des consuls existant ?

AG : si, mais ils ne semblaient pas du goût de notre dictateur

AN : que sont-ils devenus ?

AG : Voyons Angus, vous nous connaissez, ils doivent profiter d’une nouvelle retraite quelque part, à l’abri du besoin… Nous sommes une dictature éclairée, pas des monstres. Je vous suggère tout de même de ne pas creuser plus, ces hommes et femmes ne souhaitent certainement pas être dérangé là ou ils sont.

Le ténor repris :

Voici le consul de 9 Ceti Phil Hook, possesseur du Black Hand, héros de la guerre de Ugrashtrim, tombeur du célèbre pirate Barbe noire le sanguinaire qui terrorisait depuis une décenie le système 9 ceti, pourfendeur de la….

AG : s’ils font ca pour chaque consul, on est pas prêt de manger 

La porte parole fit un geste rapide à un homme derrière elle, qui transmis aussitôt des ordres dans son holocom

Le ténor, donc la voix semblait plus rapide, et un poil inquiète, enchaîna :

Le nouveau Consul de Crevit, le commandant Seb Sheppard

AN : tiens ce nom me dit quelque chose, cela ne serait-ce pas lié à la destruction d’un anaconda il y a quelques années ? Le shadash, Smada, shadam IV, peut-être ? On en avait parlé dans la presse il me semble.

AG : possible, je n’étais pas encore porte parole a cette époque

Le Marquis Dainslef, consul de Huichi

AG : il va avoir du boulot celui la, les People huichi resistance sont toujours une menace sévère pour nous là-bas.

AN : je pensais que la purg… la réorganisation de l’année dernière avait calmé les esprits ?

AG : ils détiennent beaucoup de systèmes frontaliers, on ne sera jamais tranquille tant qu’il seront présents autour de huichi. Ce consul pourrait être celui qui ramène la paix, ou la guerre, question de point de vue.

Le commandant Slan Isandriel, consul de Bama

AN : pourquoi il tient des steacks ?

AG : je ne suis que porte parole, je n’ai pas nommé ces hommes, il doit avoir une petite faim peut etre.

Le commandant Speed67, consul de HR 197

AN : drôle de nom

AG : je crois que c’est la 67eme generation d’une longue lignée, je n’en sais pas plus, si ce n’est que ses parents détiennent le plus gros studio de holofilm pour adulte de la galaxie, mais je préfère ne pas m’étaler…

Le commandant Kazuma Tabori, consul de 6 Ceti

AN : curieux comme costume de cérémonie, on dirait un peu un robot ?

AG : c’est d’origine japonaise je crois

AN : Japonaise ? c’est quoi

AG : vous ne vous intéressez pas à l’histoire ancienne de la planète terre ? Je ne suis pas professeur, vous chercherez vous même

Baron Almut, consul de Dread

AN : J’aimerai pas le croiser un soir sans lune dans une ruelle sombre, on dirait vraiment un barbare, c’est quoi dans sa main ?

AG : Un coeur d’Hydra, il est souvent sur le front Thargoid, cela doit expliquer

Son eminence Vilfourbe, consul de Sokn

AN : Eminence ? Le consilium a donc adopté une nouvelle religion ? 

AG : non, mais cet homme a visiblement quelques suivants un peu sectaire, si j’ai bien lu le dossier

Le commandant Bleiz, consul de 18 ceti

AN : y en a combien des Ceti ?

AG : si vous savez compter, au moins 18… Vous auriez pas des questions plus intéressantes ?

Le commandant Creed33, consul de LTT 9360

AN : lui aussi c’est un énième descendant d’une longue lignée ? 

AG : non, mais il abat un cyclope en 33 secondes, ca lui est resté

AN : mais vos consuls, ils viennent d’où ? Ne seraient-il pas membres du fameux squadron ? Je vois que des visages de guerriers, rien à voir avec des technocrates, non ?

AG : Vous avez vu la tête du commandant Vilfourbe ? Non, ils sont de simples citoyens de notre cher Consilium, mais ils se sont distingués dans divers domaine pour en arriver là, c’est tout

Commandant Oggy, consul de Lushu

Au lieu du susnommé commandant, ce fut une boulette de plasma qui entra dans la pièce, frôlant la tête de la princesse Miranda d’Englar, et s’en alla finir sa course (le plasma, pas la princesse) dans un bar secondaire de la cérémonie, sous les cris de panique des serveurs et convives des alentours.

La porte parole semblait furieuse.

AG : il a pas pu s’en empêcher ce petit con, il va entendre parler du pays quand le dictateur va rentrer

AN : ce style me dit quelque chose, vous êtes sûr qu’il est pas du Squadron ?

AG : vous mettriez  en doute ma parole, Angus ?

An : euh non non non pas du tout, mais la ressemblance avec certains détails des legendes et rumeurs portant sur le fameux squadron, c’est troublant…

AG : coïncidence, c’est tout

Prince rose Vahlkiry, consul d’Erisagirari

AN : Prince rose ? une tenue rose ? c’est…. Original. mais oui, nous avions fait un article sur lui, quelle promotion !

AG : son donjon est mondialement connu, et il rend divers services au consilium…

AN : je crois qu’il vaut mieux que nos jeunes lecteurs n’en sachent pas plus

AG : même pour des adultes je ne suis pas sur que cela soit consiellé, Angus.

Commandant Giblood, consul de Sutekh

AN : il titube un peu, non ?

AG : tout le temps, c’est un cas un peu spécial, mais la politique a ces raisons que la raison ignore, encore une fois, je n’ai aucun mot à dire la dessus.

La moue sur les levres de madame Gidh ne laissait planer aucun doute, la plupart de ses nominations ne semblaient pas lui plaire, mais qui étions-nous pour contredire la volonté de notre bien aimé dictateur ? Tous ces nouveaux consuls avaient été nommés dans les règles, et ils seraient certainement très doués dans leur nouveau rôle.

Le ténor annonça enfin la fin de la cérémonie d’introduction, et invita les convives à commencer la soirée, tandis que les soldats de la Phalange Noire avaient déjà disparus.

AG : enfin, c’est fini, nous pouvons boire pour fêter cela, profitez de votre soirée Angus, et dites bien à vos lecteurs que le Consilium veille au bien-être de tous, ils sont entre de bonnes mains, pour le meilleur et pour le pire.

AN : je n’y manquerai pas, merci pour l’invitation

 

La porte parole se leva élégamment, fit un signe de tête aux consuls présents autour de la table, puis s’éloigna avec classe. Un chat monstrueux, énorme, prit sa suite en sortant de sous la table. Dans l’assiette de votre serviteur, plus aucune viande, alors que j’aurais juré ne pas y avoir touché. Mais au moins mes jambes étaient toujours là.

Une chose est certaine, même si le but de ces nominations n’étaient pas tout à fait clair, le Consilium semblait plus puissant que jamais, et contrôlait d’une main de velour dans un gant de fer tous les événements passés et à venir…

A Propos de Angus Ness

Peu d informations ont filtre sur ce journaliste fraichement arrivé a Munfayl. Il aurait fait ses classes en tant que journaliste pour un journal independant si cela existe lors de la celebre guerre de Jitabos. Son sang-froid et sa témérité lui aurait permis de se lier d amitié avec des pilotes du squadron, ce qui lui aurait donné acces à des sources au sein même des hautes spheres du Consilium. Il a ensuite totalement disparu pendant deux ans. Des rumeurs disent qu il serait entré au service de l oeil, mais personne n est en mesure de le confirmer. Ceux qui l'ont connu avant l'ont trouvé changé : plus sérieux, avec un grain de folie, mais surtout plus dangereux. Toujours est-il qu il est réapparu a Munfayl le 25 aout 3304, et deux jours après il était officiellement journaliste a Vox Veritas. La facilité avec laquelle il a obtenu son poste a fait grincer plus d une machoire et fait naitre des rumeurs sur ses contacts privilégiés, mais bizarrement jamais en sa presence. Il faut dire que son regard degage plus de menaces voilées que la bouche d Alvinia de Messalina...

Nous vous conseillons

Les Voeux du dictateur

C‘est un moment rare que notre Journaliste a réussi à couvrir ce jour. En effet, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *