Accueil / Faits Divers / Le Cmdr Redfox porté disparu

Le Cmdr Redfox porté disparu

Alexandra Gidh, porte-parole du Consilium, a révélé aujourd’hui être sans nouvelles du commander Redfox depuis près d’une semaine.

Le Commander Redfox, l’un des principaux dignitaires du Consilium, responsable en particulier du service de communication, a disparu lundi dernier au cours d’une mission de routine. Ses derniers messages faisaient état d’avaries dans ses systèmes de transmission.

– Ca fume, il y a une odeur de cramé comme si j’étais en train d’allumer le barbecue… et il y a des fils partout… Faudrait que j’en coupe, mais lesquels ? Les bleus ou les rouges ?

Les aiguilleurs du ciel de Samson, dont on connaît la qualité et le dévouement, ont prodigué leurs conseils à distance. Il semble qu’ils aient commis une légère erreur, en recommandant au naufragé de couper les fils bleus (qui gèrent la surcharge du générateur nucléaire), au lieu des rouges (qui commandent la prise du rasoir électrique), mais il n’est pas certain que le commander Redfox ait reçu leur message d’assistance.

Mme la porte-parole Alexandra Gidh a aussitôt dépêché une expédition pour tenter de retrouver le cmdr Redfox, mais sans succès jusqu’ici. Elle tient à assurer de son soutien la famille du malheureux. La rédaction du Vox Veritas ne manquera pas de tenir informés ses lecteurs d’éventuelles bonnes nouvelles qui seraient susceptibles de lui parvenir, mais les espoirs de retrouver le disparu paraissent aujourd’hui fort ténus.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin
Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

LE PÈRE NOËL EXISTE ?

Il y a deux jours, un étrange message sur le Galnet a été à l’origine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *