Breaking News
Accueil / Economie / Politique / Justice / Grogne des pilotes contre le prix du fuel scoop

Grogne des pilotes contre le prix du fuel scoop

Le mécontentement gronde chez les pilotes du Squadron : le prix des fuel scoops suscite un vif agacement depuis quelque temps. Nos équipes se sont rendues dans le salon VIP du Perséphone pour interroger les principaux intéressés.

— Non, on n’est pas contents, et il y a de quoi: avec l’augmentation de la portée des FSD et les modules gardiens, il faut de plus en plus de fuel pour chaque saut. C’est l’escalade. Un scandale!

— Ce n’est pas que l’hydrogène soit cher, mais le fuel scoop, il est hors de prix! Si tu ne veux pas passer des plombes à faire le plein à chaque étoile, c’est la ruine assurée. 91 millions pour un 7A, près de 300 millions pour un 8A… Putain, mec, on parle de récupérateur de carburant, pas d’une arme plasma à faire éclater des planètes!

— Ouais, c’est la Sirius Corp et les autres requins qui s’en mettent pleins les fouilles, sur le dos des travailleurs, comme d’habitude. Parce qu’on est des honnêtes mercenaires, nous, on ne tire que quand c’est rouge… mais il faut bien faire le plein. Tiens à propos de rouge, et de plein, le Borgne, ressers-moi un peu de ton kérosène au poivre, là. Pas mauvais.

— C’est pas les industriels, c’est les taxes! Aegis et les autres… Ils nous pressurent toujours plus d’argent… Et pour quoi ? Les pads sont toujours aussi sales, les pirates aussi nombreux, et ces salopards de Thargos continuent d’envahir la bulle. Tiens, je suis tellement pressuré que ça me donne soif. Remets-moi ça, le Borgne. Oui, c’est vrai, pas mal, cette nouvelle bibine.

Les pilotes envisagent de bloquer toutes les stations à bord de vaisseaux en livrée jaune pour réclamer la baisse immédiate du prix des récupérateurs de carburant.

A Propos de Isba Passacaille

Isba Passacaille
Née à Facece, Isba Passacaille a entamé une prometteuse carrière de journaliste mondaine sur Achénar, enchaînant interviews, champagne et petits fours dans les coulisses du Sénat impérial. Sa vie professionnelle a pris un tournant rapide le jour où, après un cocktail de trop, elle interrogea la sénatrice Zémina Torval sur ses traitements anti-âge et sa sexualité. Depuis, elle a précipitamment rejoint le Vox Veritas, où elle s'occupe des faits divers et des questions de société.

Nous vous conseillons

Pour une poignée de milliards

L’information est tombée hier soir, le Consilium vient de s’étendre dans un nouveau système : …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *