Breaking News
Accueil / Economie / Politique / Justice / Mystérieux cambriolage à Munfayl

Mystérieux cambriolage à Munfayl

La police sur les dents

Depuis 3 semaines, la phalange judiciaire de Munfayl enquête sur un cambriolage spectaculaire, mais qui ne fait pourtant peu de bruit. Et pour cause, la victime du cambriolage n’est autre que notre très cher dictateur.

Peu de criminalité dans la capitale Black Birds, les pirates n’osant pas s’aventurer dans cet espace utilisé par le Squadron, qui aime tant tester ses nouvelles armes sur les pauvres pirates inconscient croisant dans le secteur.

Et pourtant, une source sure nous a révélé il y a peu qu’un spectaculaire cambriolage avait eu lieu. Tout a commencé le 8 juillet, lorsque le commissaire principale de Samson fut convoqué dans les bureaux du Dictateur. Nous n’avons pas d’information sur le contenu exact de l’entretien, mais le commissaire est ressorti plutôt pressé et blanc comme un imperial Eagle sortant d’usine. Il semblerait que la cave personnel de notre dirigeant ait été l’objet d’une OPA hostile. Des informations que nous avons pu croisé, près de 30 tonnes d’alcool rares auraient été dérobé.

Comment un espace aussi sécurisé a-t-il pu être franchi par 30 tonnes de bouteilles sans déclencher les tourelles de défense au plasma automatiques, les chats de gardes personnels du dictateur (dont 3 auraient été retrouvé totalement rasés), ainsi qu’à l’accès biométrique ? C’est entre autres à ces mystères que le commissaire doit essayer tant bien que mal de répondre, sous peine de perdre son poste, voir pire.

La police sous pression

En tout cas, jamais la phalange judiciaire n’avait été aussi active. Toujours selon la même source, près de 3000 témoins potentiels ont été interrogé  dans le respect des directives de protection des témoins du 3 janvier 3304 (NDLR : c’est à dire qu’il ne faut pas laisser de trace visible sur le corps…), des milliers d’heures de vidéo surveillance ont été visionné, plusieurs descentes ont eu lieu dans divers lieu de débauche (dont un donjon fréquenté par les célèbres pilotes du Squadron) mais pour le moment  sans succès. Les premiers éléments de l’enquête indiqueraient toutefois que le ou les responsables ne pouvaient que connaître parfaitement les lieux et les protocoles de sécurités pour réussir, ce qui impliquerait une potentielle taupe, ou en tout cas une complicité interne.

Il se murmure d’ailleurs que le ou les responsables seraient parti se réfugier à Colonia afin de se mettre à l’abri de toutes conséquences violentes pouvant impliquer l’annihilation total de la personne.

Inquiétude en cascade

La tension était palpable jusqu’à l’Ambassade, ou les technocrates craignent que cette crise ne puisse provoquer des dégâts bien plus important en terme de diplomatie. Rappelons que Colonia regroupe de nombreuses factions, dans l’ensemble pacifique, et que la complicité des forces sur places pourrait entraîner une réaction non diplomatique (comprendre musclé et sans pitié) de la part du squadron.

Espérons donc que les responsables seront rapidement identifié à la fois pour la tête du commissaire et pour la paix dans le monde.

A Propos de Angus Ness

Peu d informations ont filtre sur ce journaliste fraichement arrivé a Munfayl. Il aurait fait ses classes en tant que journaliste pour un journal independant si cela existe lors de la celebre guerre de Jitabos. Son sang-froid et sa témérité lui aurait permis de se lier d amitié avec des pilotes du squadron, ce qui lui aurait donné acces à des sources au sein même des hautes spheres du Consilium. Il a ensuite totalement disparu pendant deux ans. Des rumeurs disent qu il serait entré au service de l oeil, mais personne n est en mesure de le confirmer. Ceux qui l'ont connu avant l'ont trouvé changé : plus sérieux, avec un grain de folie, mais surtout plus dangereux. Toujours est-il qu il est réapparu a Munfayl le 25 aout 3304, et deux jours après il était officiellement journaliste a Vox Veritas. La facilité avec laquelle il a obtenu son poste a fait grincer plus d une machoire et fait naitre des rumeurs sur ses contacts privilégiés, mais bizarrement jamais en sa presence. Il faut dire que son regard degage plus de menaces voilées que la bouche d Alvinia de Messalina...

Nous vous conseillons

Quoi de neuf doc ?

Suite aux différents événements des dernières semaines, Vox-Veritas fait un point sur les affaires en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *