Accueil / Conflits / Black Birds Squadron / Projet Destiny : le Dictateur décrète un impôt spécial et exige des résultats rapides

Projet Destiny : le Dictateur décrète un impôt spécial et exige des résultats rapides

CD-24 10619, le 26 janvier 3307.

Le Dictateur Phoneix a manifesté hier un violent agacement face au retard pris par le projet Destiny, lancé il y a près de cinq ans, en septembre 3302, dans but dans le but de doter le Squadron d’un capital ship.

 

Le projet Destiny, ambitieux programme d’investissement d’avenir, avait été initié par l’ancien Consilium. La corruption et les dérives du gouvernement de cette époque avaient conduit à l’abandon de cette entreprise pourtant essentielle dans la lutte antixénomorphe. Le projet a été relancé l’an dernier : l’ambassadrice Sahaquielle a personnellement chargé l’amiral Rapture de coordonner la reprise de les travaux. Les avancées concrètes n’ont toutefois pas paru suffisantes à notre Dictateur, qui frappa hier un grand coup sur la table.

 

“Nous avons un besoin urgent de disposer d’un porte-vaisseaux comme soutien logistique de nos opérations dans les Pléiades, aussi bien que pour projeter des corps expéditionnaires sur les théâtres d’opération. Il faut prendre les mesures nécessaires. Je décrète donc un impôt volontaire exceptionnel, et je demande que les dignitaires du Squadron montrent l’exemple, paient de leur personne et manifestent à cette occasion leur attachement à la cause très noble que nous défendons : celle de l’humanité.

Les officiers qui n’auraient pas les moyens d’offrir quelques misérables petits milliards serviront le projet autrement : je les enverrai pour une durée indéterminée chasser le thargo en Sidi dans la Nébuleuse WitchHead.”

 

Ces propos déchaînèrent aussitôt l’enthousiasme parmi les responsables du gouvernement. Une recette fiscale improvisée fut installée hier soir dans le système CD-24 10619. Les officiers supérieurs se sont pressés pour contribuer généreusement à cet effort de guerre exceptionnel, faisant preuve d’un dévouement communicatif pour la cause : des milliards de crédits changèrent de main et allèrent hier soir grossir les caisses du Trésor Public conciliaire. Le Vox Veritas a pu recueillir à chaud le témoignage des officiers supérieurs impliqués.

Cmdr BlaisePascal : Putain, le dictateur nous enfume comme des abeilles !

Vox Veritas : pardon ?

Cmdr BlaisePascal : Euh, je veux dire : ce Fleet Carrier sera une vraie merveille !

Cmdr Redfox : Adieu, mes rêves de petite base tranquille pour ma retraite…

Vox Veritas : pardon ?

Cmdr Redfox : J’ai dit : nous allons enfin faire battre les Thargoïds en retraite !

Tout le monde a regretté l’absence du cmdr Giblood, tombé subitement malade et confiné en isolement du côté de Colonia. Le Cmdr Skyfenger et, plus encore, le cmdr Jimoo ont en revanche témoigné de leur soutien sincère et de leur adhésion pleine et entière aux idéaux du Squadron. Après des années d’effort, l’ambitieux projet Destiny est enfin en passe de voir le jour.

 

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin
Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Coalsack Nebula: Opération d’envergure de la DAX

Ce ne sont pas moins de trois Fleet Carriers qui sont actuellement mobilisés dans le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *