Breaking News
Accueil / Édition Spéciale / SRV Forrmula, un jeune pilote devance les vieux briscards

SRV Forrmula, un jeune pilote devance les vieux briscards

Hier soir s’est déroulé la course SRV formula, réunissant les meilleurs pilotes du Consilium.

La course consistait en deux manches qualificatives puis aux classiques petite et grande finales. Les pilotes se sont d’abord réunis pour un tour de reconnaissance afin de mieux appréhender la piste et saluer les spectateurs venus en nombre. 

Fidèle à ses habitudes, un des pilotes a fêté l’événement en tirant par inadvertance sur une sentinelle qui surveillait la zone. Quelques secondes plus tard, une explosion de toute beauté illuminait le ciel de Jeschke Reffinery sous les acclamations de la foule. Le pilote a miraculeusement survécu, mais cela annonçait donc un spectacle grandiose. 

Le sceau de l’infamie

La première réelle surprise est venu dès la première manche. Notre Dictateur, pourtant parmis les favoris, a dès le premier virage été heurté par notre cher Albert Blondin, célèbre reporter de Vox Veritas, qui ne renie pas la course entre deux reportages. Malheureusement pour lui, il prit le départ de la mauvaise manche, lui qui était prévu initialement sur la deuxième course qualificative. 

Ayant pris trop de retard, notre Dictateur aura fini bon dernier, voyant les commandants Skyfenger (pilote renommé dans le milieu ayant gagné de nombreuses courses) et Oggy (jeune pilote qui participait à sa première course) prendre les deux premières places qualificatives pour la grande finale. 

Un journaliste sur la sellette

Pendant que le dictateur discutait de manière très animé avec le directeur général de notre journal, la deuxième manche vit les commandants Jimoo, plein de maîtrise, et notre cher Blondin, certainement inquiet de la discussion en cours le concernant, se qualifier pour la Grande finale. 

Avant le bouquet final, la petite finale vit le Dictateur, très remonté, l’emporter avec une confortable avance. La course fut marqué par l’explosion du commandant Zaro après avoir perdu le contrôle de son srv. 

Interrogé après la course, le dictateur n’a pas voulu faire de commentaire.  Tenant son pistolet plasma en main, nous nous empêchâmes d’insister. 

La jeune surprise

La finale regroupait donc les pilotes les plus rapides du jour, les commandants Jimoo et Skyfenger faisant figures de favori. Mais comme souvent dans ces moments là, la tension et les enjeux engendrent des surprises. Alors qu’ils se battaient pour la tête de la course, les deux leaders partirent à la faute suite à un contact, laissant le champs libre au jeune Oggy pour l’emporter avec une avance significative, devant Skyfenger puis Blondin, Jimoo s’étant retrouvé la roue coincée dans une barrière de sécurité suite à l’accident. 

A la sortie de son véhicule au milieu de la foule en délire, le jeune vainqueur a simplement déclaré avec modestie :

« Trop facile votre truc ! Dommage qu’on puisse pas tirer sur les autres… »

Une belle carrière semble donc promise pour ce jeune pilote. 

Tentative de coup d’état ?

Les festivités furent cependant gâchées par un événement inquiétant. Alors que le Dictateur décollait, il fut la cible soudaine de certaines tourelles de défense de la station. Son krait le « Black Sun » a explosé juste au dessus de la ligne d’arrivée, mais heureusement notre vénéré chef a pu s’éjecter à temps et est donc repartir indemne. 

C’est, selon nos sources, la troisième tentative cette année contre sa personne. Bien qu’habitué à frôler la mort tous les jours, il serait temps d’identifier les commanditaires une bonne fois pour toute.. 

En attendant, le responsable de la sécurité de la base a été mis aux arrêts le temps de diligenter une enquête…

A Propos de Angus Ness

Peu d informations ont filtre sur ce journaliste fraichement arrivé a Munfayl. Il aurait fait ses classes en tant que journaliste pour un journal independant si cela existe lors de la celebre guerre de Jitabos. Son sang-froid et sa témérité lui aurait permis de se lier d amitié avec des pilotes du squadron, ce qui lui aurait donné acces à des sources au sein même des hautes spheres du Consilium. Il a ensuite totalement disparu pendant deux ans. Des rumeurs disent qu il serait entré au service de l oeil, mais personne n est en mesure de le confirmer. Ceux qui l'ont connu avant l'ont trouvé changé : plus sérieux, avec un grain de folie, mais surtout plus dangereux. Toujours est-il qu il est réapparu a Munfayl le 25 aout 3304, et deux jours après il était officiellement journaliste a Vox Veritas. La facilité avec laquelle il a obtenu son poste a fait grincer plus d une machoire et fait naitre des rumeurs sur ses contacts privilégiés, mais bizarrement jamais en sa presence. Il faut dire que son regard degage plus de menaces voilées que la bouche d Alvinia de Messalina...

Nous vous conseillons

Nouvelle operation du comtac

Dans sa lutte incessante contre le crime et pour la défense des veuves et des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *