Breaking News
Accueil / Economie / Politique / Justice / Le Cmdr Oggy mis en cause par l’association « Familles de Kalak »

Le Cmdr Oggy mis en cause par l’association « Familles de Kalak »

Merveille Chouette, Présidente de l’Association « Familles de Kalak », s’est dite “profondément choquée” par les peintures qu’arbore depuis quelques jours un Krait Médicorp, suite aux dégradations occasionnées à Munfayl par le cmdr Oggy. Merveille Chouette, très active dans les oeuvres de charité de Kalak (UAlcooliques anonymes, ligue de protection des Zotas, etc.) nous a reçue dans le joli bureau fleuri qu’elle occupe à Nobel Terminal. Elle portait pour l’occasion autour du cou une fourrure cératomorphe de Vanayequi, certainement hors de prix. Elle s’est expliquée à notre micro.

Merveille Chouette : Depuis dimanche, chaque jour, les bonnes familles honorables de Nobel, installées dans les meilleurs appartements avec vue sur l’entrée du Spatioport, voient entrer et sortir ce Krait décoré de… comment dire… d’organes… de p… de b…

Rédaction du Vox Veritas : Vous avez le mot sur le bout de la langue… Vous voulez dire pénis ? bites ? verges ? queues ?

MC : Oui, enfin bref, c’est intolérable ! Déjà une semaine que ça dure ! Apparemment Les assurances rechignent à payer le nettoyage. Nous allons par ailleurs adresser une plainte auprès des plus hautes instances du Consilium pour que l’auteur de cette funeste plaisanterie reçoive le châtiment qu’il mérite. Je lui donnerai le fouet moi-même s’il le faut ! L’ordre moral doit régner ! C’est l’avenir de notre jeunesse qui est en jeu ! Pensez à tous ces enfants… à toutes ces petites Kalakiennes encore innocentes, paralysées face à tous ces… euh… ces… z…

VV : zizis ? zigounettes ? zobs ?

MC : Oui, enfin, vous me comprenez, je ne vais pas vous faire un dessin de plus, il y en a assez comme ça  ! Il faut faire cesser ce manège intolérable !

De retour à Munfayl, nous sommes allée interroger le cmdr Oggy, tenu pour responsable de la décoration particulière de ce vaisseau. Nous avons été très impressionnée  : musclé, ténébreux, courageux, presque aussi beau que le cmdr Skyfenger. J’ai senti mon coeur chavirer en l’approchant. J’ai quand même réussi à lui poser quelques questions.

VV :  Cmdr Oggy, vous considérez-vous comme un grand artiste ?

Cmdr Oggy : je ne pense pas être un grand artiste, mais j’aime laisser quelque trace de mon passage sur mes victimes… Oui, je l’avoue, ces oeuvres me forgent peu à peu une réputation de grand artiste.

VV: Pourquoi cette prédilection particulière pour les organes sexuels masculins dans votre art  ?

Cmdr Oggy : je pense que je dois ce goût à mon père spirituel, alias le consul de NYX Nak1boul, qui m’a appris tout ce que je sais en matière de graffit… euh, de space art.

VV : Pensez-vous que les autorités de Médicorp feront nettoyer le vaisseau dont vous avez offert la décoration? ou qu’elles adopteront définitivement l’oeuvre que vous leur avez offerte, voire généraliseront cette décoration à l’ensemble de leur flotte ?

Cmdr Oggy : Quoi ? je leurs offre un paintjob d’une grande valeur artistique, et ils iraient s’en débarrasser ? Le retirer serait comme refuser un accélérateur à plasma… S’ils envisageaient de détruire mon oeuvre, je me sentirais obligé d’aller les plasmatifier… et je vous assure que je ne me contenterais pas d’égratigner le premier péquin de passage. Non j’irai mettre le foutoir jusqu’au fond des bureaux de toutes leurs instances !

Nous remercions beaucoup le Commander Oggy pour ces paroles qui révèlent un vrai artiste, un véritable esthète épris de l’authentique Beauté…. (Ah, j’en reste toute chaude… euh, toute chose…)

A Propos de Isba Passacaille

Isba Passacaille
Née à Facece, Isba Passacaille a entamé une prometteuse carrière de journaliste mondaine sur Achénar, enchaînant interviews, champagne et petits fours dans les coulisses du Sénat impérial. Sa vie professionnelle a pris un tournant rapide le jour où, après un cocktail de trop, elle interrogea la sénatrice Zémina Torval sur ses traitements anti-âge et sa sexualité. Depuis, elle a précipitamment rejoint le Vox Veritas, où elle s'occupe des faits divers et des questions de société.

Nous vous conseillons

Fin du rififi à Munfayl

Fin d’enquête à Munfayl C’est à LHS 538 qu’a eu lieu la conclusion d’une affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *