Breaking News
Accueil / Economie / Politique / Justice / Crise de l’opale: la chute attendue des cours sur le point de déclencher un vif mouvement social

Crise de l’opale: la chute attendue des cours sur le point de déclencher un vif mouvement social

La déclaration récente d’un responsable galactique a provoqué une vive émotion dans la communautés des mineurs : les super-puissances seraient sur le point de s’entendre pour mettre fin à la spéculation sur les opales du vide et l’ensemble des minerais rares et précieux. Cette nouvelle a aussitôt déclenché un vaste front de mécontentement dont le retentissement excède la seule industrie minière.

Source officielle: : https://forums.frontier.co.uk/threads/january-update-beta-patch-notes.531068/

Une forte poussée du cours des minerais rares (en particulier les opales du vide, la  painite, et les diamants) avait conduit depuis près d’un an de nombreux pilotes à embrasser la carrière de mineur, devenue fort lucrative. Les plus heureux d’entre eux ont réussi à se tailler des fortunes qui se chiffrent en milliards de crédits, sur fond d’affairisme et de spéculation, dans une ambiance d’argent facile, de fêtes et de paillettes. Profitant de marchés des matières premières volatiles et instables, les spéculateurs engrangaient des gains qui pouvaient dépasser le million de crédits par tonne.

Le temps des vaches grasses semble sur le point de se terminer, si l’on en juge par les propos qu’a tenus il y a quelques jours Stephen Benedetti, porte-parole de l’Institut de Régulation des Libertés (IRL). Au cours d’une réunion plénière de la Fédération des pilotes, il a fait savoir publiquement que le cours élevé des opales du vide était le résultat selon lui d’une bulle financière spéculative sans rapport avec la réalité du marché économique.

“Le cours de l’opale et des métaux précieux doit devenir plus réaliste” (Stephen Benedetti)

Suite à cette déclaration, l’émotion est aussitôt devenue très vive un peu partout, le minage étant désormais la source principale d’enrichissement des particuliers comme des factions. Interrogée, Mme Alexandra Gidh, porte-parole du Consilium, n’a pas caché son inquiétude.

Alexandra Gidh se dit “inquiète”

Alexandra Gidh : “L’indépendance du Consilium, à laquelle je suis très attachée, nécessite une rentrée de revenus régulière. L’économie conciliaire a toujours été très diversifiée : missions de transports naguère, extraction minière aujourd’hui. L’essentiel est d’assurer un flux de crédits continuel, indispensable à l’entretien de nos forces et au financement de la lutte anti-Thargoïde. Alors, oui, je suis inquiète. Nous devons éviter par tous les moyens de recourir aux investissements extérieurs de groupes d’intérêt qui voudraient prendre le contrôle de notre gouvernement. Je ne saurais assez inviter les forces vives de notre Squadron à entreprendre toutes les opérations nécessaires au maintien d’un fort niveau d’actifs financiers.

Rédaction du Vox Veritas : Euh… Je ne suis pas sûr d’avoir tout suivi, Mme la porte-parole?

AG : Je vais vous dire ça autrement, Blondin : écrivez dans votre canard que nos pilotes ont intérêt à se magner le train pour ramener fissa du fric au bercail, parce que visiblement les gros patrons pleins aux as ne vont pas continuer longtemps à raser gratis. C’est plus clair?

Rédaction VV : Parfaitement clair, Mme la Porte-Parole.

L’Organisation du Minage Galactique (OMG) a de son côté déposé aussitôt un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre 3305, dans l’espoir de faire changer d’avis à M. Benedetti et l’équipe d’experts qui l’entoure. On peut toutefois s’attendre à des dysfonctionnements dans les stations, avec blocages, embouteillages, et perturbation du trafic dans l’ensemble de la bulle humaine.

(ci-dessus : image d’archive)

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin
Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Fin du rififi à Munfayl

Fin d’enquête à Munfayl C’est à LHS 538 qu’a eu lieu la conclusion d’une affaire …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *