Breaking News
Accueil / Affaires Galactique / Accrochage dans le ciel azgharien

Accrochage dans le ciel azgharien

Alors que le contexte reste très tendu en Azgharie, un accrochage a opposé hier soir des combattants Azghars aux forces du Consilium. Une patrouille de maintien de la paix Black Birds, agressée par un imposant détachement azghar, a été contrainte de faire usage de ses armes.

Depuis les accords passés le 3 juin dernier grâce à l’arbitrage du Cmdr Kalhaan, l’heure semblait “à l’apaisement” en Azgharie. Une feuille de route, acceptée par les deux parties, avait fixé les étapes d’une sortie de crise. Ce processus de paix est désormais remis en question, suite à l’agression dont ont été victimes hier des pilotes Black Birds engagés dans les opérations de maintien de la paix.

Hier soir, vers 22h, le Cmdr Zaro Dime et le Cmdr Falco sont tombés dans une embuscade. Jusqu’ici discrètes, les forces Azghares se montrent maintenant à visage découvert, dans la fière lignée de leur ancestrale légende de Gaunes; ils attaquent désormais à plusieurs contre un, en infraction avec les principes fondamentaux du Droit de la guerre et du protocole de New Geneva, ratifié par l’ensemble des puissances galactiques en 3246. Beaucoup d’observateurs restent perplexes face à cette pratique azgharienne de la prétendue “bienveillante démocratie”.

Après les sommations d’usage, le Cmdr Zaro Dime, en état de légitime défense, n’a eu d’autre choix que de tirer quelques salves de plasma dans un but exclusivement dissuasif. L’escarmouche aurait pu rester sans suite, mais la survenue des forces de sécurité a rendu nécessaire une riposte plus franche. Dans la confusion qui a suivi, un agresseur Azghar a trouvé la mort, apparemment victime de boulettes de plasma perdues.

Une enquêté a aussitôt été diligentée : l’examen des enregistrements réalisés à bord du Serre de lance, appareil du Cmdr Zaro Dime, confirme la version des faits relatée par les pilotes Black Birds, comme l’atteste le cliché ci-dessus.

Malgré les efforts déployés par les diplomates des deux puissances et de leurs alliés, et en dépit des tentatives d’arbitrage, un regain de tension semble inévitable. Il pourrait déboucher sur un conflit de grande ampleur.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

La Route de BELARSUK

Hier soir, en date du 28 juillet 3305 avait lieu l’un des moments les plus …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *