Breaking News
Accueil / Affaires Galactique / Conflit en Azgharie : une menace fantôme?

Conflit en Azgharie : une menace fantôme?

Un corps expéditionnaire Black Birds mène depuis quelques jours des opérations de pacification en Azgharie. Le Vox Veritas entreprend aujourd’hui de révéler pour ses lecteurs les dessous de cette complexe situation géopolitique.


L’Azgharie, faction récemment surgie dans la bulle humaine, est restée jusqu’ici discrète. Elle n’en déploie pas moins depuis plusieurs mois une politique impérialiste agressive autour de son territoire d’origine, Lalande 10797. Le “leader suprême” autoproclamé Azghar contrôle désormais neuf systèmes et menace de s’emparer d’autres zones. Les intentions de ce groupe restent à ce jour obscures, mais la menace est réelle, comme en témoignent les vifs accrochages qui se sont déroulés il y a quelques semaines entre Azghariens et Impériaux.

Une intervention pour le maintien de la paix

Le Consilium, allié des Corsaires de l’Empire, mais par dessus tout soucieux de faire respecter le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, a accepté de prêter son concours à des actions de pacification en Azgharie.

Nos soldats assurent sur place, avec leur efficacité habituelle, des opérations de maintien de la paix. Ils multiplient essentiellement des missions caritatives et logistiques, dans le but de venir en aide aux populations locales opprimées par les combattants Azghars, réputés pour leur cruauté.

Une drôle de guerre

Nos troupes, jusqu’ici, rencontrent peu de résistance : les soldats Azghariens ont choisi de rester tapis dans l’ombre, et refusent obstinément toutes les formes de la guerre classique.

“C’est une drôle de guerre, nous confie un pilote. Nos ennemis se terrent dans leur tanière, mais nous restons vigilants : ils peuvent sortir n’importe quand pour nous frapper. Nous nous contentons pourtant le plus souvent d’acheminer des vivres et des crédits pour secourir les plus démunis.”

Une “drôle de guerre”, contre un groupe de pression expansionniste aux allégeances mal définies, telle est la nature du conflit où sont engagées nos escadrilles. Les dirigeants Black Birds et nos pilotes, tout en tentant de soulager les civils de l’oppression Azghaare, surveillent de près une situation étrange, qui pourrait dégénérer à tout moment.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Nouvelle operation du comtac

Dans sa lutte incessante contre le crime et pour la défense des veuves et des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *