Accueil / Affaires Galactique / Des bases AEGIS dans la nébuleuse des Pléiades

Des bases AEGIS dans la nébuleuse des Pléiades

De notre envoyé spécial à Maïa

Les premières bases spatiales construites par l’initiative de recherche et de défense galactique AEGIS sont opérationnelles depuis quelques jours dans les Pléiades. Notre envoyé spécial s’est rendu sur place.

Suite à la fin de la guerre froide et au départ des troupes fédérales et impériales du secteur de Maïa, l’initiative de recherche et de défense AEGIS a décidé la construction de plus d’une vingtaine de stations orbitales dans la nébuleuse des Pléiades. Ces installations seront mises en service progressivement au cours des prochains mois. Il s’agit pour l’organisation multinationale de consolider sa présence dans la zone, afin essentiellement de soutenir ses travaux de recherche dans le domaine de la défense anti-alien.

Une panoplie de services

Deux stations sont d’ores et déjà en fonction. Nous avons pu visiter celle de Goya Landing dans le système HIP 16753. Aegis a vu grand: cette nouvelle base n’est pas un simple outpost aux services rudimentaires, ni un discret équipement terrestre comme il s’en trouve sur le chemin de Colonia. Il s’agit ici bien au contraire d’un immense cité Orbis en plein ciel. Elle a été de plus pourvue de toutes les facilités nécessaires aux pilotes qui se rendent dans la zone dangereuse des Pléiades, y compris les ateliers de réparation et de maintenance avancée. Un chantier naval, certes modeste, met à disposition quelques petits vaisseaux, comme l’Eagle et le Hauler, et offre surtout aux commandants un service d’acheminement de leurs appareils depuis n’importe quel système de la galaxie. Les pilotes civils trouveront également sur place un marché, essentiellement axé vers les transactions industrielles, et une zone d’embarquement de passagers.

Des équipements encore limités

Les équipements disponibles restent cependant encore assez réduits, et surtout, la base n’offre pas la possibilité d’acquérir les désormais célèbres armes AX, seules capables de lutter efficacement contre nos ennemis Thargoïds. On pourra toujours se procurer les dispositifs Anti-Xeno sur les installations planétaires de haute-technologie, militaires et industrielles.

Malgré ces quelques limitations, et la faible fréquentation actuelle de ces bases, les pilotes Black Birds qui patrouillent activement dans l’amas de Pléiades se réjouiront de la mise en service des ces nouveaux postes avancés.

 

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Le Gnosis, déjà la fin d’une aventure ?

Nous avons appris par nos contact a bord du Megaship le Gnosis que ce dernier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *