Accueil / Conflits / Black Birds Squadron / Escarmouche à Huichi: risque d’embrasement?

Escarmouche à Huichi: risque d’embrasement?

La sécurité de Collins Station, à Huichi, a sauvagement attaqué hier soir le vaisseau amiral du Commander Speed : simple opération de police ou « fait de guerre »? 

Une violence gratuite

Alors qu’une élection se tient actuellement à Huichi entre les Black Birds et les partisans du Huichi Front, la station Coriolis Collins Station a tiré sans sommation et sans raison sur le Cutter du Cmdr Speed, au moment où il demandait l’autorisation d’appontage. Le cmdr Speed, récemment promu parmi le Squadron pour ses hauts faits d’armes, a été réduit à prendre la fuite. Les boucliers tombés, les modules endommagés, le cmdr a de plus été pris en chasse par les forces de sécurité qui l’ont intercepté avant de le prendre pour cible. Le commander Speed, dont la maîtrise de soi et l’expérience sont déjà légendaires parmi les B.B.S., a heureusement réussi à regagner de justesse Munfayl.

“Une agression inqualifiable”

Les autorités du Consilium, réunis aussitôt en urgence, ont aussitôt qualifié “d’agression inqualifiable” cette attaque de la part du parti People Huichi Resistance. L’aide Vania Schneider, représentante de la faction à Collins Station, campe sur ses positions et soutient que la station a agi en état de légitime défense. L’escarmouche d’hier ne constitue pour elle qu’une « simple opération de police et de maintien de l’ordre, qui entre dans les attributions normales et habituelles des forces de sécurité. C’était une mission de routine ». Routine qui a failli coûter la vie au vaisseau et à son équipage, alors que le Cmdr Speed ne faisait l’objet d’aucune poursuite fédérale, ni de la part de la faction dirigeante de Huichi.

“Un acte de guerre” ?

Le consul de Venegana, dont la juridiction s’étend à Huichi, a tenu lui aussi à condamner fermement ce qu’il appelle un “acte de guerre”.

« Le comportement des Huichi Resistance donne la mesure de l’épuisement dans laquelle se trouve un régime aux abois : c’est toute la Fédération qui sombre dans le chaos. La prétendue démocratie fédérale est à bout de souffle, gangrenée par les pots-de vin et les petites intrigues des ambitieux. La Fédération n’autorise même plus la tenue régulière d’une simple élection d’intérêt local. Les corporations, les groupes financiers et les cliques militaires ne savent que semer la terreur dans les systèmes qi’ils contrôlent. La corruption, et l’incompétence mènent nécessairement aux dérapages. Mais pour moi, les événements d’hier soir n’ont rien d’une bavure : c’est un acte de guerre qui a été commis contre le Cmdr Speed, et à travers cette lâche agression, c’est tout le Consilium qui se trouve bafoué dans son honneur. Je proposerai, lors de la prochaine réunion du Consilium, l’envoi d’un corps expéditionnaire Black Birds à des fins de pacification, afin de restaurer l’ordre, la paix et la sécurité à Huichi. »

Les Fédéraux de People Huichi Resistance ont longtemps constitué une tête de pont fédérale, soutenue par le régime de Sol pour empêcher l’expansion Black Birds. Mais les exactions habituelles aux Fédéraux ont fini par lasser les populations. Les Huichi Resistance ne sont plus présents aujourd’hui que dans six systèmes. Ces retraites forcées peuvent expliquer l’irritabilité d’un gouvernement qui se sent aux abois. Toujours est-il que chacun tourne désormais les yeux vers Huichi, qui pourrait bien devenir la prochaine pomme de discorde entre le Consilium et la Fédération. Si les Black Birds se sont contentés jusqu’ici d’être présents dans le système sans chercher à y renforcer leurs positions, la situation pourrait bien changer prochainement. L’avenir dira si l’escarmouche d’hier soir dégénérera en conflit ouvert. Le résultat des élections actuellement en cours permettra de mesurer l’équilibre des forces et des jeux d’influences à Huichi.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin
Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

L’actualité du Consilium

Sutekh, sauvée par le Concilium.  Suite à une récente élection dans le système Sutekh, de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *