Breaking News
Accueil / Breaking news / un oiseau majestueux

un oiseau majestueux

Depuis que la Fédération des pilotes a annoncé l’ouverture de la construction des carriers pour les sous-factions indépendantes, les rumeurs vont bon train au sein du Consilium.

Comme vous le savez peut-être déjà, les factions indépendantes, en tout cas celles pouvant présenter une force de combat assez conséquente, vont pouvoir à partir du mois de décembre s’équiper des fameux « carrier ». Il s’agit de sortes de Megaship, lourdement armé, et pouvant transporter des flottes importantes d’un endroit à l’autre de la bulle.

A peine l annonce parue, le Consilium a annoncé avoir débuté la construction. Un projet semblable avait déjà été commencé dans le plus grand secret il y a 3 ans, le fameux projet Destiny, mais il avait du être abandonné sous la pression des trois superpuissances combinées, curieusement en accord pour une fois.

Mais cette fois-ci, c’est sur, les Black Birds vont avoir enfin leur propre transporteur.

Alexandra Gidh l’a annoncé ce matin lors d’une conférence de presse, suivi par près de 2 milliards d’holo-spectateurs :

« c’est une chance inouïe qui nous est offerte pour soutenir nos actions. Imaginez un peu les possibilités d’actions avec un vaisseau de ce type. Nous pourrons avoir l’équivalent d’une station n’importe ou. Une incursion Thargoids ? Une guerre dans un système frontalier ? Une implantation difficile dans un nouveau système ? Nous pourrions alors envoyer une flotte complète en moins de temps qu’il n’en faut que pour préparer un ragoût d’Hydra. »

Un optimisme sans faille

L’optimisme est donc de vigueur actuellement chez les Oiseaux noirs. Forcement, les rumeurs ne tarissant pas au célèbre bar le Perséphone. Ainsi, nombre de pilote avance ses théories, de la plus loufoque à la plus stratégique. Certains pensent qu’ils pourront enfin fitter leurs vaisseaux correctement, à l’inverse de ce que l’on trouve actuellement dans la capitale Munfayl, objet de nombreuses plaintes. D’autres imaginent déjà les actions et les combats à venir, soutenus par ce formidable arsenal. Les plus artistiques se voient déjà repeindre le vaisseau aux couleurs du Squadron, et s’interrogent sur les options de fabrication que choisiront les dirigeants. Tous sont unanimes, le premier quartier à aménager sera un bar.

Sondage à venir

Un sondage a d’ailleurs été lancé au sein du fameux Persephone, afin de déterminer le nom du futur carrier. Parmi les propositions, une se dégage déjà très largement, avec plus de 93% des voix : le Baraputh.

Des experts linguistiques cherchent actuellement la signification exact de ce nom dans les dialectes anciens, mais une chose est certaine, la porte parole a formellement rejeté cette proposition :

Le nom de notre projet ne peut que propager une image forte et destructrice, courageuse et téméraire . En aucun cas nous ne pourrons accepter un nom dont nous ne pouvons assurer la signifation au plus grand nombre. Il s’agit la de l’avenir du Consilium, le nom devra etre glorieux. Nous proposons donc à nos citoyens de participer à ce grand projet, en proposant le nom de leur choix. Les 10 meilleurs propositions seront soumises a un referendum fin novembre, la construction devant etre achevé pour au plus tard les fetes de Noël.

Une maniere d’impliquer toutes les bonnes volontés donc. Dans tous les cas, ce vaisseau sera dans toutes les discussions dans les mois à venir.

A Propos de Angus Ness

Peu d informations ont filtre sur ce journaliste fraichement arrivé a Munfayl. Il aurait fait ses classes en tant que journaliste pour un journal independant si cela existe lors de la celebre guerre de Jitabos. Son sang-froid et sa témérité lui aurait permis de se lier d amitié avec des pilotes du squadron, ce qui lui aurait donné acces à des sources au sein même des hautes spheres du Consilium. Il a ensuite totalement disparu pendant deux ans. Des rumeurs disent qu il serait entré au service de l oeil, mais personne n est en mesure de le confirmer. Ceux qui l'ont connu avant l'ont trouvé changé : plus sérieux, avec un grain de folie, mais surtout plus dangereux. Toujours est-il qu il est réapparu a Munfayl le 25 aout 3304, et deux jours après il était officiellement journaliste a Vox Veritas. La facilité avec laquelle il a obtenu son poste a fait grincer plus d une machoire et fait naitre des rumeurs sur ses contacts privilégiés, mais bizarrement jamais en sa presence. Il faut dire que son regard degage plus de menaces voilées que la bouche d Alvinia de Messalina...

Nous vous conseillons

Quoi de neuf doc ?

Suite aux différents événements des dernières semaines, Vox-Veritas fait un point sur les affaires en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *