Accueil / Breaking news / Rigoneskher rejoint le Consilium

Rigoneskher rejoint le Consilium

De notre envoyé spécial à Lemonnier Survey

Des élections se déroulent depuis quelques jours à Rigoneskher. Elles ont donné aujourd’hui la victoire au 
Consilium, qui l’emporte à une écrasante majorité (43,2%) contre une faction impériale locale (Rigoneskher Empire Group, 27,5%). En conséquence de ce succès, les Black Birds contrôlent désormais Lemonnier Survey, dernier outpost qui leur manquait encore. Le cmdr Blaisepascal, consul de Venegana, en charge de Rigoneskher, s’est rendu aussitôt sur place pour féliciter les candidats vainqueurs. A cette occasion, il a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

La rédaction: Nos lecteurs ne sont pas tous familiers du système de Rigoneskher: pouvez-vous nous le décrire brièvement?
Le Cmdr Blaisepascal: Rigoneskher est situé à 19,4 al de Munfayl et un peu plus de 80 al de Sol. Il est composé d’une étoile rouge de classe M, autour de laquelle orbitent six planètes atmosphériques dont aucune n’est propre à supporter la vie humaine. Le système n’est certes pas très peuplé, mais il n’est pas non plus très vaste, ce qui rend aisés la circulation et les échanges commerciaux. L’essentiel de la population réside sur les deux outposts à vocation industrielle, Lemonnier Survey et Perrine Landing. Il existe aussi une petite station lunaire automatique. L’économie du système est basée sur l’extraction et le raffinage. Rigoneskher dépend de Venegana pour son approvisionnement alimentaire, et exporte vers la capitale consulaire des métaux et quelques composants industriels.

Comment les Black Birds ont-ils réussi à s’emparer de Rigoneskher?
Le Consilium s’est imposé pacifiquement: des élections libres et démocratiques ont manifesté sans équivoque possible le souhait des habitants de rejoindre l’union Black Birds. Les opérations de vote se sont déroulées dans le calme et la dignité, sans violence ni démonstration de force. Les derniers décomptes sont en cours, mais nous pouvons déjà nous réjouir de cette écrasante victoire de nos candidats.

L’Empire voit-il d’un bon oeil la perte de ce système?
Nous n’avons pas encore eu de contact avec les responsables impériaux à ce sujet, mais il est peu probable que le Sénat intervienne pour récupérer le contrôle d’un ensemble de planètes sans doute mineur à ses yeux. Nous pouvons interpréter la décision des électeurs comme étant symptomatique de la défiance générale envers les super-puissances, et envers leur capacité à réagir face à la menace Thargoïd.

Cette victoire représente-t-elle un sujet de satisfaction pour les Black Birds?

Oui bien sûr! Cette victoire est le symbole de la capacité du Consilium à rallier les populations à nos valeurs. Les changements politiques majeurs intervenus à Munfayl il y a quelques mois avaient suscité beaucoup d’interrogations de toutes parts: le succès d’aujourd’hui constitue la preuve de l’intérêt que nos principes continuent de susciter dans la galaxie, et de l’attrait que les idéaux Black Birds exercent plus que jamais dans toute cette région de la Voie lactée.

On dit que Rigoneskher est en réalité aux mains du gang de Kumo: comment réagissez-vous à ces allégations?
Nous ne nions pas la présence de fidèles d’Archon Delaine à Rigoneskher, mais leurs actions restent limitées, et les intérêts de cette faction ne devraient pas entraver la politique du Consilium dans ce système.

Comment envisagez-vous l’avenir de Rigoneskher?
Nous renforcerons les liens commerciaux avec Venegana. Ce système, en outre, pourra le moment venu servir de base à de nouvelles expansions. En un mot, Rigoneskher profitera pleinement de la dictature éclairée incarnée par notre Porte-Parole.

Merci, M. le consul, d’avoir bien voulu répondre à nos questions.

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Lunguni: La DAX passe à l’offensive

Après des mois d’efforts afin d’équiper la flotte et de former les pilotes, la Division …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *