Accueil / Conflits / Black Birds Squadron / L’hydra deux tetes

L’hydra deux tetes

L'explosion de la victoire
Une dépêche en provenance du Polaris, porte-vaisseau de la DAX (Division Anti-Xeno) nous est parvenu hier afin de nous annoncer un nouvel exploit de nos valeureux pilotes. Plus particulièrement de deux pilotes, Rapture LXXIV et Rapture LXXX. Après un combat de plus d’une heure et vingt et une minutes, ils ont réussi à abattre seul LA terreur de l’espace, le thargoid de type Hydra. A deux contre un, nos lecteurs les moins bien renseignés sur nos ennemies héréditaires pourraient pourtant penser que le combat était déséquilibré, et ne pas comprendre l’exploit que cela représente.

Pour rappel, les Hydras sont des Thargoids de 8 coeurs, et sont accompagnés d’au moins 128 Thargons, en faisant les plus dangereux de tous les Thargoids connus à ce jour. Habituellement, les Black Birds affrontent ce genre de monstre avec deux wings complètes, et même s’ils gagnent régulièrement les combats, de nombreuses pertes sont à déplorer chez les jeunes pilotes dont c’est la première rencontre. Ceux qui survivent quittent parfois la DAX en gardent des séquelles post traumatiques sévères, racontant leur rencontre en boucle autour d’un verre d’UAlcool au célèbre bar du Persephone. Nos pilotes les plus courageux, eux, cherchent le défi et l’adrénaline d’un combat hautement risqué, et peuvent passer plusieurs jours à chercher l’un de ses monstres pour les affronter.

C’est le cas de ces deux pilotes, qui sont ainsi les premiers à décrocher la plus haute distinction de la DAX, la Thanos, donné en récompense à ceux pouvant prouver un kill d’Hydra en solo ou en duo. Nous avons pu les rencontrer en exclusivité, avec l’accord exceptionnel du dictateur.

Rapture LXXIV, leader de la DAX, connu dans le civil en tant que commandant Firenzes, nous attendait dans son bureau sur le Polaris, son porte vaisseau. Il était jeune pour son poste, mais la guerre a démontré que l’âge n’empêchait pas de tenir de hautes responsabilités. Il dégageait une impression de confiance en soi que seuls les meilleurs peuvent afficher sans honte. A ses cotés se tenait Rapture LXXX, alias le commandant Almut, un géant impressionnant aux cheveux long. Il ressemblait à s’y méprendre aux chevaliers du moyen age, avec le regard dur et noir de celui qui avait affronté mille monstruosités au combat.

RLXXIV : Bienvenue dans nos locaux, cher vox, je vous présente RLXXX, mon bras droit du moment

RLXXX : Bruler Hydra

VV : Bruler hydra ? Euh, bruler Hydra aussi alors. Merci pour votre accueil. Pouvez-vous nous raconter un peu votre combat ?

RLXXX : Bruler Hydra

RLXXIV: Pardonnez le vocabulaire d’Almut, il est encore sous le choc du combat. Ça a été assez usant et intense, d’habitude il est tout de même plus loquace que ça. D’après le docteur Mac Yavel, il devrait retrouver toutes ses facultés d’ici une semaine, JARVIS (NDLR : l’IA personnelle du commandant Firenzes) est cependant moins optimiste quant à son état de santé mental. Hum… sinon je dirais que ce fût un beau divertissement, un combat malgré tout technique où il fallait faire preuve d’endurance, mais au final comme toujours nous avons eu raison de notre cible

VV : Qu’avez vous ressenti lorsque l’hydra a poussé son cri d’agonie et a explosé en recouvrant votre cutter de matière organique ?

RLXXX : Hydra bruler

RLXXIV : Qu’il fallait encore faire nettoyer mon Cutter, satanés Thargoids, ils ne peuvent pas exploser proprement franchement ?

VV: Oui je comprends, sinon quel est votre prochain objectif ?

RLXXX : Bruler Hydra

RLXXIV: Déjà j’aimerais une Vodka Martini, ensuite et bien comme je le dis souvent les Records sont faits pour êtres battus. Avec Rapture LXXX nous allons voir pour aller les chercher directement chez eux en Deep Space et les tuer à plusieurs, autant gagner du temps. Jarvis est déjà en train d’analyser les modifications techniques et mécaniques utiles pour nos futurs combats

VV : Vous allez être considéré comme des héros dans les territoires du Consilium, quel conseil donneriez-vous aux plus jeunes d’entre nous qui pourraient souhaiter vous aider dans la lutte contre ces monstres ?

RLXXIV: Humm…Qu’ils restent chez eux ? Ici c’est la cours des grands, nous sommes les Blacks Birds, la D.A.X n’est pas là pour satisfaire une quelconque envie de reconnaissance, seuls les plus talentueux méritent notre attention.

RLXXX : Bruler Hydra

Ainsi se conclut l’interview de nos deux héros. J’espère que cela permettra à nos plus jeunes de se découvrir une vocation saine et utile au lieu de trainer sur leurs jeux vidéos, ce qui fera certainement la fierté future de nombreux parents !

A Propos de Angus Ness

Peu d informations ont filtre sur ce journaliste fraichement arrivé a Munfayl. Il aurait fait ses classes en tant que journaliste pour un journal independant si cela existe lors de la celebre guerre de Jitabos. Son sang-froid et sa témérité lui aurait permis de se lier d amitié avec des pilotes du squadron, ce qui lui aurait donné acces à des sources au sein même des hautes spheres du Consilium. Il a ensuite totalement disparu pendant deux ans. Des rumeurs disent qu il serait entré au service de l oeil, mais personne n est en mesure de le confirmer. Ceux qui l'ont connu avant l'ont trouvé changé : plus sérieux, avec un grain de folie, mais surtout plus dangereux. Toujours est-il qu il est réapparu a Munfayl le 25 aout 3304, et deux jours après il était officiellement journaliste a Vox Veritas. La facilité avec laquelle il a obtenu son poste a fait grincer plus d une machoire et fait naitre des rumeurs sur ses contacts privilégiés, mais bizarrement jamais en sa presence. Il faut dire que son regard degage plus de menaces voilées que la bouche d Alvinia de Messalina...

Nous vous conseillons

Expédition Crows Way : Jour 5

Alors que le cinquième jour de l’expédition se lève, cap sur le centre galactique avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *