Breaking News
Accueil / Breaking news / Quoi de neuf doc ?

Quoi de neuf doc ?

Suite aux différents événements des dernières semaines, Vox-Veritas fait un point sur les affaires en cours.

 

  • Les gardiens de la Galaxie

Les forces envoyées en soutien des Ailes de la Galaxie dans le cadre de l’intervention sont toujours à l’oeuvre. Alors que quelques mauvaises langues ont parlé d’enlisement, Alexandra Gidh a préféré couper court tonte speculation sur ce dossier :

Les forces conjointes des différents groupes portent leurs fruits. On ne peut nier une certaine résistance, mais cela ne fait que renforcer notre volonté de mettre un point final à cette guerre. Nos objectifs sont peu à peu atteint, et nul ne doute au sein de la coalition de la finalité de ces opérations.

L’ambassadeur Black Birds, plus direct, a simplement déclaré :

Vous avez jamais eu un poil récalcitrant quand vous vous rasez ? Bah la c’est pareil, on rase, on rase, et on se rend compte qu’il y en a un qui est passé sous les lames. Bah on fait simple, on re-rase derrière c’est pas grave.

De la diplomatie comme on aime.

 

  • Enquêtes ouvertes suite à l’attaque pirate d’un convoi Black-Bird à Belarsurk

Comment de simples pirates ont-ils obtenu l’itinéraire secret du convoi livrant un ingénieur aux Enraged Wolf Squadron ? Pourquoi l’escorte prévue des féroces loups n’a pu intervenir ?

Deux enquêtes ont été ouverte conjointement.

Côté EWS, un des trois Alpha (comprendre leader de meute, cette faction ayant des mœurs incompréhensibles pour un oiseau noir), a déclaré qu’un sabotage avait eu lieu juste avant le décollage de l’escorte qui devait rejoindre les Black Birds. Les scanners de navigation de tous les vaisseaux ont été trafiqué, ne leur permettant pas de localiser les vaisseaux alliés. Rappelons qu’en cas de condamnation pour sabotage dans l’empire des loups, les accusés risquent de subir le supplice dit du « chatouillement », qui consiste a se faire lécher les pieds par une chèvre.

Autre culture, autres mœurs…

Côté Black-Birds, Curhel Toroip, enquêteur spécial, a été missionné pour identifier les responsables de ces fuites. Il a admis qu’il avait peu d’éléments, l’escorte ayant laissé très peu d’indice :

Le problème avec le Squadron, c’est qu’ils ont tendances à répondre à la menace avec l’utilisation d’une force proportionnée à leurs yeux. Autrement dit, quand il détruisent un vaisseau, ils ont tendance à le vaporiser… Puis s’ils laissaient un survivant de temps en temps ca aiderait grandement à trouver des pistes

Dans tous les cas, il semble donc que cette attaque n’était donc pas le fruit du hasard.

 

  • Palin pas là ?

Suite aux attaques ignobles des Thargoid dans les pléiades sur la base du célèbre ingénieur Palin, de nombreux pilotes se sont inquiétés de sa disparition. Au Persephone, un pilote a pesté contre les conséquences néfastes de ces attaques :

Quoi les victimes ? Oui bon bah c’est dommage pour eux oui, mais c’est surtout comment je vais faire pour améliorer le moteur de mon Mamba moi ? Y a une cuvée des Trolls qui débarque chaque été à Munfayl, comment je vais pouvoir les accueillir si mon vaisseau est pas prêt ?

De grandes inquiétudes donc…

 

  • Des pistes dans l’affaire du « cambriolage impossible »

Bien que la plupart ne comprennent toujours pas comment un espace aussi sécurisé que le bar personnel du dictateur ait pu être violé, l’enquête avance. Les soupçons se portent sur des individus au sein même du Squadron. Connaissant les penchants de nombreux pilotes pour l’alcool, de leur courage (certains diront plutôt de leur manque de discernement), et de leur connaissances des lieux, l’acte ne peut avoir été commis que par l’un d’entre eux. Tous les indices pointent vers un pilote dont le nom n’a pas encore été dévoilé mais dont les dernières traces ont été repéré à la base planétaire d’Edge Fraternity dans la zone de Colonia.

D’après une source bien placée proche du dossier dans les milieux autorisés, le dictateur aurait fait préparer un vaisseau spécialement conçu pour capturer le cambrioleur. C’est d’un air carnassier qu’il aurait indiqué à son technodon en chef :

J’aime l’odeur du plasma au petit matin. Quelque chose me dit qu’il va en pleuvoir beaucoup dans les jours qui viennent.

Ces mots ayant été capturé de manière fortuite, difficile de savoir s’il parlait du cambrioleur, des CCI, des pirates inconnus, des thargos, ou alors peut être pour tous à la fois…

 

 

 

A Propos de Angus Ness

Peu d informations ont filtre sur ce journaliste fraichement arrivé a Munfayl. Il aurait fait ses classes en tant que journaliste pour un journal independant si cela existe lors de la celebre guerre de Jitabos. Son sang-froid et sa témérité lui aurait permis de se lier d amitié avec des pilotes du squadron, ce qui lui aurait donné acces à des sources au sein même des hautes spheres du Consilium. Il a ensuite totalement disparu pendant deux ans. Des rumeurs disent qu il serait entré au service de l oeil, mais personne n est en mesure de le confirmer. Ceux qui l'ont connu avant l'ont trouvé changé : plus sérieux, avec un grain de folie, mais surtout plus dangereux. Toujours est-il qu il est réapparu a Munfayl le 25 aout 3304, et deux jours après il était officiellement journaliste a Vox Veritas. La facilité avec laquelle il a obtenu son poste a fait grincer plus d une machoire et fait naitre des rumeurs sur ses contacts privilégiés, mais bizarrement jamais en sa presence. Il faut dire que son regard degage plus de menaces voilées que la bouche d Alvinia de Messalina...

Nous vous conseillons

Mystérieux cambriolage à Munfayl

Depuis 3 semaines, la phalange judiciaire de Munfayl enquête sur un cambriolage spectaculaire, mais qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *