Accueil / Breaking news / Recrudescence de piraterie dans le ciel du Consilium.

Recrudescence de piraterie dans le ciel du Consilium.

Conséquence des troubles des derniers jours : les autorités de Munfayl ont décrété hier soir la loi martiale.

Dès son entrée en vigueur, d’impressionnantes escadres de pirates ont envahi nos systèmes. Les pilotes Black Birds leur disputent la supériorité aérienne dans toute la zone contrôlée par le Consilium.

Tandis que la plupart des boutiques gardent fermés leurs volets de fer, et que les soldats des forces de sécurité patrouillent sur les coursives désertes des stations, le désordre règne dans l’espace : des pirates ont fait leur apparition dans plusieurs des systèmes que nous contrôlons. Surarmés, effrayants, équipés de vaisseaux lourds modifiés, ces brigands font régner la terreur, détruisant tous les vaisseaux qui passent à leur portée pour s’emparer de leur butin.

Le Squadron en alerte

Cette nouvelle menace, inattendue, n’a pas longtemps laissé désemparés les Black Birds. Hier soir, aussitôt après le déclenchement du lock down, un détachement de chasseurs a été dépêché à Crevit: les pirates étaient en train de transformer en cour des miracles les environs d’O’Neil, principale station du système. Le feu nourri déversé par les valeureux héros du Consilium a heureusement permis d’endiguer l’agression.

Nous recommandons aux marchands isolés la plus grande prudence s’ils sont amenés à traverser ces secteurs infestés de pirates. Et si des chasseurs de prime projettent de se rendre sur place, nous les incitons vivement à privilégier une formation en escadrille plutôt que d’affronter seuls ces bandits sans foi ni loi.

A Propos de Arthur Regulus

Arthur Regulus
Arthur Regulus est Reporter de guerre pour Vox Veritas. Ancien Officier des renseignements de l'armée fédérale, il a rejoint le Consilium dès la découverte des premières épaves Thargoïd.

Nous vous conseillons

Corax : le neuvieme passager identifié

En exclusivité pour Vox-Veritas, une enquête de Angus Ness. Qui l’eu cru. Le neuvieme passage …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *