Accueil / Non classé / Albert Blondin sain et sauf

Albert Blondin sain et sauf

Toute la rédaction d’un Vox Veritas pousse un grand ouf de soulagement : après de longs mois sans avoir donné signe de vie, notre journaliste vedette Albert Blondin vient d’être rapatrié.

Suite au travail de décryptage effectué par le Cmdr Sileo de la Wing Atlantis, et intercepté par notre Division de l’Oeil, une opération d’exfiltration a pu être mise en place hier soir à Dominic’s Corner, dans les Pléiades, afin de récupérer le journaliste Albert Blondin, disparu depuis la fin de l’été. L’expédition, qui comptait parmi ses membres des pilotes aussi éminents que Zaro, Speed, Redfox, Jimoo, ou encore Falco, était supervisée par la porte-parole du Consilium, Alexandra Gidh. La sécurité des personnes était assurée par plusieurs membres de la faction Médicorp. Soupçonnés d’abord d’être liés à la Wing Atlantis, et animés d’intention hostile, ces commanders, Azim et Stefblood, ont en fait activement apporté leur concours et facilité la récupération du malheureux reporter.

De nombreux tirs ont été néanmoins échangés au cours de l’expédition, sans que l’on ait réussi à connaître la nature de cette opposition inattendue à laquelle nos vaillants Black Birds ont dû faire face.

Après avoir victorieusement repoussé les assauts de ces mystérieux adversaires, les pilotes du Consilium ont pu extraire Blondin des décombres de son SRV, et le ramener jusque dans nos systèmes. Le journaliste se repose actuellement dans le nouvel établissement hospitalier de Vénégana, inauguré il y a peu de temps par le consul local. Blondin y subira d’abord une période de quarantaine, conséquence de son séjour prolongé dans une zone contaminée par les Thargoïds. Une convalescence suivra, de durée encore indéterminée. Le Dr Mac Yavel, venu spécialement pour consulter ce patient VIP, a déclaré avec regret que les jambes du reporter ne nécessitaient pas d’intervention particulière. L’état de la boîte crânienne suscite davantage d’inquiétude, mais le docteur a estimé que le cerveau n’était pas de son ressort.

Quoi qu’il en soit, et quel que soit l’état des neurones qui lui resteront, nous espérons bien retrouver prochainement dans nos colonnes la plume alerte et enjouée de notre reporter fétiche.

A Propos de Isba Passacaille

Isba Passacaille
Née à Facece, Isba Passacaille a entamé une prometteuse carrière de journaliste mondaine sur Achénar, enchaînant interviews, champagne et petits fours dans les coulisses du Sénat impérial. Sa vie professionnelle a pris un tournant rapide le jour où, après un cocktail de trop, elle interrogea la sénatrice Zémina Torval sur ses traitements anti-âge et sa sexualité. Depuis, elle a précipitamment rejoint le Vox Veritas, où elle s'occupe des faits divers et des questions de société.

Nous vous conseillons

Nouvelles attaques thargoïds contre des stations dans les Pléiades

Hier matin, les monstres extra-terrestres ont frappé une nouvelle fois les Pléiades en leur coeur. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *