Breaking News
Accueil / Affaires Galactique / Alvinia de Messalina : Le Conseil prononce l’ amnistie

Alvinia de Messalina : Le Conseil prononce l’ amnistie

O'Neil One - Crevit

Une année s’est écoulée depuis le départ précipité d’Alvinia de Messalina et de quelques officiers du Squadron de l’époque, dont Rapture I.

Une année qui aura vu de profonds changements dans la gouvernance des systèmes dirigés depuis Samson, jusqu’au renversement du Consilium, convaincus de crimes odieux il y a quelques mois à peine, et pour lesquels le docteur KT Steinman est toujours recherché.

Tôt ce matin, la Porte-Parole nous a fait savoir que le statut de déserteur, qui était toujours officiellement en vigueur envers l’ancienne porte-Parole et l’ex-responsable des pilotes Black-Birds était désormais levé.

C’est une décision symbolique évidemment, il y a bien longtemps que nous ne sommes plus à leur recherche, aussi il était temps de clarifier les choses. Je veux préciser que cette amnistie n’attend aucune contrepartie et n’a pas été négociée avec la leader de la Wing Atlantis. Je salue au passage leurs travaux de recherche sur les Thargoids. Et même si nous ne partageons pas du tout le même point de vue sur la manière de combattre cette menace, je respecte leur approche. À l’heure où les attaques se rapprochent inexorablement du cœur de la bulle humaine, le message que nous adressons à tous ici est que nous n’avons aucun ennemi parmi nos semblables. Nous sommes et resterons toujours ouvert au dialogue avec ceux qui, d’une manière ou d’une autre, permettront à l’humanité de survivre.

Cette décision unilatérale du Consilium signifie que les officiels de la Horde sont désormais libres d’aller et venir dans nos systèmes sans être inquiétés.

A Propos de Arthur Regulus

Arthur Regulus
Arthur Regulus est Reporter de guerre pour Vox Veritas. Ancien Officier des renseignements de l'armée fédérale, il a rejoint le Consilium dès la découverte des premières épaves Thargoïd.

Nous vous conseillons

Le Consilium reconnaît son implication dans l’incident de Marsuk

Le Consilium, par l’intermédiaire de sa Porte-Parole, a réagi aux graves accusations lancées par l’Alliance …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *