Breaking News
Accueil / Faits Divers / Fêtes de fin d’année au Perséphone: les surprises du Borgne

Fêtes de fin d’année au Perséphone: les surprises du Borgne

Que nos lecteurs se rassurent: notre barman, affectueusement surnommé « Le Borgne » et mascotte des Black Birds, n’aura pas longtemps manqué à son devoir. Nous relations sa disparition dans notre édition de dimanche: il est maintenant de nouveau bien solidement campé derrière son zinc — aussi solidement du moins que peut l’être un hologramme. Il a bien voulu nous expliquer la raison de sa courte absence.

« Vous paniquez vite, dites-donc… Je ne savais pas qu’on s’inquiétait pour moi à ce point… Bon allez, à vous je peux le dire: je prépare une surprise pour les fêtes de fin d’année. J’ai profité du départ d’un vaisseau de la DAX dans les Pléiades pour faire un saut à Mérope, et en ramener quelques échantillons de Thargoïds.

Voilà un bon moment que je me demandais ce que pouvaient valoir les aliens en cuisine. Maintenant je suis fixé: cette viande est fameuse!

La difficulté consiste à ôter des échantillons les éléments mécaniques, les ressorts, les câbles, les composants. Ca revient à peu près à dénerver un foie gras. Ensuite, il ne reste qu’une viande juteuse, attendrie par les constantes lubrifications. L’huile moteur utilisée paraît d’origine biologique, avec un petit goût fruité d’olive.

Pour les réveillons de fin d’année, je proposerai aux convives du Perséphone ragoût de Médusa, pavé de Cyclope, et un suprême de Basilik. Comme garniture, je prévois une fricassée de ces champignons Californiens qu’on trouve près des bases de l’Alliance… Le tout arrosé d’une bonne pinte d’UAlcool! Vous m’en direz des nouvelles! Voilà qui mettra du coeur au ventre à nos pilotes ».

Tout la rédaction se joint au Borgne pour souhaiter de joyeuses fêtes à tous… et bon appétit bien sûr!

A Propos de Albert Blondin

Albert Blondin, romancier et journaliste, s'est rendu célèbre par ses reportages d'investigation. Il a découvert Munfayl et le Consilium au cours d'une enquête portant sur les asiles psychiatriques. Il n'a plus songé à en partir, surtout depuis qu'il a découvert l'UAlcool au Perséphone. Il met depuis quelque temps tout son talent à suivre les Black Birds sur les théâtres d'opération.

Nous vous conseillons

Escarmouches à la base INRA d’Alnath

La science à coups de plasma et de multi-cannons: c’est apparemment ainsi que le groupe …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *